Apprendre l’anglais en chanson

Demandez à n’importe qui de vous fredonner l’air et le slogan d’une pub qui aurait marqué leur enfance et ils se souviendront de la musique et des paroles exactes sans aucune hésitation. Si nous reconnaissons l’efficacité d’un air simple mais qui accroche dans la publicité, pourquoi ne pas appliquer le même principe à l’apprentissage d’une langue étrangère. Et que demander de mieux que les hits du moment pour encourager les enfants et les ados à pratiquer l’anglais ?

 

Autant que les chansonnettes font partie intégrante des classes enfantines et primaires, il est plus difficile de faire chanter à froid des adolescents entre deux interros. Pourtant, il n’est pas rare de les surprendre en train de vocaliser le dernier Beyoncé, Will I Am, Pharrell Williams ou autres. C’est là qu’il faut saisir l’occasion !

 

Laissez-vous guider par les préférences musicales de vos enfants et étudiez les paroles pour ne pas se tromper. Un site de paroles de chansons, tel que lacoccinelle.net, vous permettra de vérifier le contenu des textes puisqu’il offre un traduction en français, afin d’éliminer certains sujets ou certaines grossièretés selon l’âge de l’élève.  Une fois la sélection faite, encore faut-il être sûr de la grammaire utilisée par le chanteur ou la chanteuse. En effet, il arrive dans la chanson populaire anglaise de favoriser l’impact phonétique d’un point de vue artistique, même si cela implique une faute grammaticale: I can’t get no satisfaction, No woman no cry, You haven’t done nothin ou She don’t have to know. La forme correcte de ces structures n’aurait sans doute pas la même sonorité.  Ces fautes sont utilisées sciemment (ou pas) de plus en plus fréquemment, surtout dans le style hip hop et rap.  Certes, le langage familier permet certains écarts, mais mieux vaut implanter un anglais correct dans les jeunes esprits apprentis de la langue.

 

Pour tirer parti des quelques chansons qui restent, le plus efficace est d’isoler des points de grammaire ou de vocabulaire récurrents dans le refrain. La répétition des mots, ainsi que de la mélodie (le refrain restant la partie la plus mémorable d’une chanson), aidera à retenir les mots choisis.  Voici donc quelques exemples utiles tirés de récents tubes :

 

Present Perfect Continuous – Counting Stars de One Republic

Dire son âge, temps des verbes – 7 years de Lukas Graham

Formation des questions – Faded de Alan Walker

Wish + conditionnel – Stressed out de Twenty One Pilots

 

D’autres hits moins récents font tout aussi bien l’affaire, les classiques offrant peut-être plus de choix en terme d’anglais correct:

 

Must (pas de –s à la 3e personne) – True Love de Pink

Used to – Somebody I used to know de Gotye

Subjonctif – If I were a boy de Beyoncé

Prépositions et adjectifs contraires – Hot n Cold de Katy Perry

Jours de la semaine – Friday I’m in love de The Cure

Past simple irrégulier et négatif – I shot the sheriff de Bob Marley

Past simple – My way de Frank Sinatra

If + présent/passé – If I fell des Beatles

Locutions verbales – Help! des Beatles

Can’t – Suspicious Mind de Elvis Presley

 

 

La liste est longue et on y trouve à tous les goûts !

 

Cette technique est sans faille pour aider la mémorisation du vocabulaire et de la grammaire en question, ainsi que l’amélioration de la prononciation. Quant au talent de chanteur, il n’y a malheureusement aucune garantie…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s